Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 13:51

Je n'avais pas -à priori- l'intention de réactiver ce blog. Toutefois face aux inepties que profère Patrick Callu, élu de l'opposition municipale sur son blog du Front de gauche à mon encontre et à celle de l'action que notre nouvelle majorité mène au service des Vendômois, j'ai choisi de répondre par cette voie. Et de ne pas utiliser à cette fin les supports de communication de la Ville - même si cela était la tradition aupravant...

Je n'aurais pas répondu, si le conseiller municipal d'opposition - révélant ainsi son vrai visage - n'avait souhaité se placer sur le registre crapoteux des insinuations, qui ne sont pas à la hauteur du nécessaire débat démocratique local.

Dans un de ces billets, Monsieur Callu dénonce en effet "une braderie entre amis" concernant la récupération par la Maison du Bon secours de pierres sèches issues de la démolition des trois murs de l'ancien cinéma. Je sais bien que Patrick Callu lit notre action à la lueur des méthodes qui étaient les siennes lorsqu'il était aux responsabilité, mais les temps ont changé.

Ces pierres étaient vouées à la destruction et au recyclage ainsi que l'ensemble des matériaux issus de la démolition. C'est un accord entre l'entreprise et la Maison du Bon secours, pas entre le Maire de Vendôme et la maison de retraite, qui a permis à ces pierres de trouver une nouvelle vie.

Sans doute Monsieur Callu aurait souhaité que ces matériaux soient détruits plutôt que de bénéficier à une structure sociale associative de notre ville. On en attendrait pourtant un peu plus de quelqu'un n'ayant que le mot social à la bouche.  

 

De même dans un nouveau billet relatif à la patinoire que la municipalité a décidé d'installer pour les fêtes de Noêl conjuguant offre de loisirs pour les familles et les jeunes à une action forte de dynamisation commerciale du centre ville, tout ce que trouve Monsieur Callu à dire est : "pourquoi ne pas l'avoir mis aux Rottes?" continuant d'opposer dans une vision étriquée et d'un autre âge, les différents quartiers de la ville.

J'ai envie de lui répondre: Monsieur, pendant tout le temps où vous avez été dans l'exécutif municipal, elle était où la patinoire ?

 

On peut être en désaccord sur des projets et des actions, on peut exprimer avec force et conviction ses désaccords et ses points de vue, mais il existe un minimum de descence à respecter. Compte tenu du score qui a été réalisé aux dernière municipale par la liste sur laquelle figure Monsieur Callu -38% au second tour alors que l'on est la majorité sortante- je l'invite à un peu de modération.    

Repost 0
Published by pascalbrindeau
commenter cet article
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 15:22

-LOGO--RESOLUMENT-VENDOME-fond-transparent--2-.png

Hier soir, avec mon équipe "Résolument Vendôme", je tenais la première réunion publique de quartier au Minotaure. L'ocasion de développer devant une salle pleine, nos priorités d'investissements pour la mandature à venir. Elever le niveau des investissements et garantir la remise à niveau de nos équipements et bâtiments public constitue en effet l'une des 5 priorités politiques que nous portons.

 

1. Construire un nouveau complexe nautique.

C'est une attente forte et ancienne de très nombreux vendômois, des associations sportives, des scolaires et des familles. L'autorisation de continuer d'exploiter la piscine des maillettes est soumise par les services de l'Etat à la mise en oeuvre d'un projet de construction d'un nouveau complexe nautique.

Face à l'opération de communication électorale de la municipalité sortante et à un projet irréaliste, non finançable et non financé, nous proposons un projet adapté à notre territoire, une ville de 17.000 habitants et une agglomeration de 25.000 , un projet techniquement réalisable, financièrement réaliste et finançable à fiscalité constante, c'est-à-dire sans alourdir les impôts des Vendômois. Situé à la place de l'actuelle piscine découverte, le nouveau complexe nautique conjuguera un bassin de nage de 8 lignes couvert, un bassin d'apprentissage et d'activités couvert et extérieur, des aménagements ludiques pour les enfants et les adolescents, des espaces de détentes intérieurs et extérieurs, pour un coût total plafond de 15 millions d'€ TTC.   

Beaucoup de temps a été perdu par la majorité sortante pour qui la piscine n'était clairement pas prioritaire. Nous nous engageons à reprendre le dossier -aujourd'hui non bouclé puisque 1,2 millions de nouveaux crédits d'étude vient d'être revoté pour 2014- pour assurer une ouverture du nouveau centre nautique au public en 2017. 

 

2 Rénover et adapter le "Palais des fêtes."

La municipalité sortante s'est bien gardée de mettre ce dossier sur la table durant ce mandat, n'ayant comme seule priorité que la construction d'une salle des musiques actuelles dans l'ancien cinéma, projet qui a évolué et qui s'est alourdi financièrement pour atteindre aujourd'hui une estimation de plus de 6 millions d'€ . Plutôt qu'un équipement privatif pour quelques uns , nous préférons un équipement ouvert à tous les Vendômois, permettant le déploiement d'activités aussi diverses que les thés dansants, les animations des associations, l'acceuil de congrès professionnels, l'organisation de fêtes familiales etc...

C'est la vocation du Palais des fêtes qui souffre aujourd'hui de ne pas avoir été restauré lors de l'édification du Minotaure. Nous réaliserons cette restauration afin de conserver à la grande salle sa vocation polyvalente et en lui adossant une salle modulable pouvant accueillir 200 places assises et jusqu'à 400 personnes, permettant l'organisation de manifestations diverses y compris des concerts dans le cadre des festivals existant à Vendôme.

 

3 Restaurer le quartier Rochambeau.

Depuis 20 ans, de nombreuses études ont été menées sur la réhabilitation du quartier Rochambeau. La dernière en date commandée par la municipalité sortante a coûté plus de 230 000 € pour une absence de réalisations concrètes à ce jour. La mise en place de plexiglas de couleur ne dispense pas de l'obligation de travaux.

Véritable poumon du centre ville, à proximité de sites remarquables comme la Trinité et le château des Bourbons, le quartier Rochambeau dont certains bâtiments contribuent eux-même à la richesse architecturale et patrimoniale de notre cité possède une triple vocation : l'accessibilité immédiate du centre ville avec un park de stationnement qui sera préservé tout en état repaysagé. Le caractère gratuit et l'absence de zone bleue dans cet espace seront garantis. Des cheminements piétonniers et cyclistes seront aménagés reliant le pont des Tanneurs à la place Saint-Martin. La deuxième vocation du site est d'être un pole culturel à travers notamment la présence du Grand Manège, la future installation de l'agance régionale de l'image "Ciclic" et la présence du Musée. Nous réaliserons également une maison de l'Histoire et du patrimoine permettant aux associations de mise en valeur du patrimoine - la société archéologique, Résurgence et Perche-Nature, de pouvoir développer leur action au coeur du quartier. Des espaces pourront être également consacrés à l'artisanat d'Art. Enfin, nous souhaitons affirmer une vocation économique au quartier Rochambeau à travers un projet économique que nous développerons dans les prochaines semaines. 

 

D'autres projets d'investissements font également l'objet d'un travail de réflexion actuel avec notamment le déplacement du centre technique municipal pour offrir aux agents techniques de la ville des conditions acceptables de travail ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Ce projet permettra également d'optimiser les bâtiments municpaux par le regroupement sur un même site d'activités aujoud'hui éclatées sur différents sites.

Le financement de ces opérations indispensable à une nouvelle dynamique économique, démographique et sociale de notre ville nécessite des choix assumés. Nous stopperons le projet de l'ancien cinéma et les crédits disponibles seront réaffectés aux nouvelles priorités définies. S'agissant de la salle de danse, nous étudierons la faisabilité d'une nouvelle salle dans le cadre de la réhabilitation du quartier Rochambeau et de ses abords. 

D'autres sujets ont été abordés à l'occasion de cette réunion publique riche en questions. Je reviendrai sur certaines d'entre-elles dans un prochain billet.

RPminotaure1802.jpg

 

 

Repost 0
Published by pascalbrindeau
commenter cet article
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 09:52

Orsay.png

Dans le cadre de la table ronde organisée samedi soir par la Société Archéologique du Vendômois, rassemblant les candidats à l'élection municipale de Vendôme sur le thême "Quel avenir pour le patrimoine en 2014 ?" j'ai été amené à développer quelques lignes de nos propositions pour notre Ville.

Parmi celles-ci une en particulier : que le musée d'Orsay puisse dans le grand manège du quartier Rochambeau présenter des oeuvres de ses réserves. Cette démarche partenariale avec le Musée et l'Etat qui est propriétaire du grand manège s'inscrirait dans un projet global volontariste pour le quartier Rochambeau en affirmant sa vocation de pôle culturel, en valorisant notre patrimoine et en développant une stratégie d'économie touristique ambitieuse.

Cette proposition va d'ailleurs dans le sens des propos du président du musée d'Orsay Guy Cogeval et de la Ministre de la Culture pour une ouverture des grands musées parisiens vers les régions.  A titre d'exemple, "Le Louvre" à Lens, c'est plus d'un millions d'entrées annuelles.

Les oeuvres en question sont stockées depuis 2003 dans des bâtiments sécurisés mais provisoires, le musée d'Orsay à l'image d'autres établissements culturels étant dans le périmètre de risque de crue majeure de la Seine. Il s'agirait donc d'une double opportunité pour notre ville et pour l'Etat qui allègerait le coût de maintenance des bâtiments de stockage en question.

Projet partenriale entre le musée d'Orsay, l'Etat, la ville de Vendôme et les autres collectivités territoriales, il pourrait être concrétiser par la création d'un etablissement public de coopération culturelle, permettant la gestion des oeuvres et de l'ouverture au public du site.

L'avantage évident du grand manège et de notre ville, est d'être à 42 minutes de Paris, aux portes de la vallée de la Loire et de disposer d'un bâtiment exceptionnel du XIXe siècle, espace de plein pied d'un seul tenant avec des grands volumes permettant l'accueil de peintures de grands formats et de grandes sculptures.

Ce projet s'inscrirait en parfaite complémentarité avec des actions comme les promenades photographiques et serait un bel atout de développement culturel et touristique pour l'ensemble du territoire Vendômois. 

gd-manege.jpg

 

 

Repost 0
Published by pascalbrindeau
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 08:17

Décidément, l'ex-majorité municipale de Vendôme n'en finit plus de se diviser à l'aproche de l'échéance électorale de mars prochain. Le Front de Gauche Vendômois vient d'exploser dans ce mouvement centrifuge : les communistes soutiennent Catherine Lockhart, les mélenchonnistes vont chez Frédéric Tricot, dont la liste est de moins en moins citoyenne et de plus en plus partisane.

Il est vrai que le virage opéré par M. Hollande a de quoi faire perdre la boussole et n'est pas sans conséquence sur les postures et les positionnements des uns et des autres.

Dans une situation où notre ville et notre territoire ont tant besoin d'un sursaut, ont tant besoin que tous nous nous retroussions les manches, le mauvais spectacle offert par la municipalité sortante n'est pas à la hauteur des enjeux. De plus en plus de Vendômois nous le disent. Chacun d'entre-eux, chacun d'entre-vous possède la solution le 23 mars prochain : l'alternance !       

Repost 0
Published by pascalbrindeau
commenter cet article
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 10:04

En ces premiers jours de l'année nouvelle, il est de bonne tradition de souhaiter à chacune et à chacun, des voeux de santé -notre bien individuel et collectif le plus précieux- de bonheur et de joies partagées, de réussite dans les projets personnels et professionnels.

Au coeur de nos attentes les plus fortes : une amélioration de la situation de l'emploi - il faut pour cela que des vraies mesures au plan national comme au plan local soient "enfin" mises en oeuvre et une "vraie" pause fiscale tant nos concitoyens sont écrasés sous l'impôt national et local.

2014, c'est aussi une année importante au plan démocratique, qui verra le renouvellement des conseils municipaux dans les 36 000 communes de France.

A Vendôme, chacune et chacun aura entre les mains la possibilité de concrétiser un nouvel espoir, celui porté par une nouvelle équipe, une politique municipale nouvelle, vraiment tournée vers les intérêts de Vendôme et de ses habitants, la possibilité de regarder "résolument" vers l'avenir.

Au plan national, les échéances municipales sont l'occasion d'envoyer un message clair au gouvernement en place et d'équilibrer , de ré-équilibrer un peu les pouvoirs dans notre pays. Depuis le 6 mais 2012, François Hollande et le parti socialiste possède l'ensemble des leviers de l'Etat -Présidence et gouvernement, Assemblée, Sénat- et des collectivités territoriales: 21 régions sur 22, 2/3 des départements et une majorité des villes et agglomérations du pays. Cette concentration, cet "Etat PS", a des effets désastreux sur les politiques mises en oeuvre et sur les résultats en termes d'emploi, de lutte contre la dette publique, d'imposition des ménages et des entrerprises qui a explosé, mais aussi de cohésion nationale, chaque jour un peu plus fracturée.

Dans ces élections, il s'agit de ne pas se tromper : l'expression du mécontentement et de la colère doit s'exprimer, elle est légitime. Mais elle doit s'exprimer utilement, en faveur de celle et ceux qui pour leur ville, leur territoire sont en capacité de mieux gérer, d'apporter des solutions concrètes aux problèmes de la vie quotidiennes, d'être à l'écoute, parce qu'ils vivent leur ville au quotidien, qu'ils en connaissent les habitants et les enjeux. La respiration démocratique qui peut intervenir en 2014 doit déboucher sur une alternance claire pour être efficace.

Bonne année 2014, l'année "Résolument Vendôme" !

Repost 0
Published by pascalbrindeau
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 11:08

perenoel.jpg

Voici ma réaction à l'article paru dans la NR du 23 décembre :

Catherine Lockhart s’est-elle transformée en « mère Noël » ? La sur-communication actuelle sur le futur projet de centre nautique ne trompe pas les Vendômois, même en cette période de fêtes. Quelques vérités doivent être rappelées concernant la manière dont la majorité sortante gère le dossier. Entre 2008 et fin 2011, il ne se passe rien. Le sujet « piscine » n’est pas prioritaire, malgré les attentes exprimées par les utilisateurs. Il a fallu attendre décembre 2011 pour que la Communauté de communes délibère une première fois sur le principe de se doter d’un nouveau centre nautique. Depuis quelques mois, c’est l’agitation et la précipitation avec un objectif unique : afficher un joli projet pour la campagne des élections municipales : personne ne sera dupe de la méthode. Très concrètement, le projet de reconstruire un centre nautique est loin d’être sur les rails sur deux plans essentiels au moins : technique et financier. Sur le plan technique, ainsi que l’a exprimé le cabinet d’architecte retenu, lors du dernier comité de pilotage du 18 décembre : les études sur la structure de l’actuelle piscine n’ont pas été menées ce qui conduit à envisager une démolition à 95%. Des zones d’ombres subsistent notamment sur la capacité à réaliser la plage végétale dans de bonnes conditions compte tenu du caractère inondable de la zone. Des enjeux techniques comme le choix des matériaux des bassins, leur forme ou encore leur finition, pourraient entraîner des surcoûts. Sur le volet financier, le plan de financement dont se targue aujourd’hui Madame Lockhart est tout bonnement virtuel ! D’abord sur le montant global, lors du même comité de pilotage, le cabinet d’architecte a parlé d’une estimation de l’ordre de 21 millions d’euros. Ensuite, sur les soutiens financiers extérieurs supposés, ni la Région, ni le Département ne possèdent de politique de droit commun d’aide aux investissements nautiques. Le montant du CNDS est loin d’être garanti tout comme les participations des autres communes et communautés. Une seule certitude, c’est bien sur le contribuable Vendômois que portera un projet qui à ce jour n’est pas financé et n’est pas finançable en l’état ! Il faudra donc le volontarisme politique qui a fait défaut au cours de ce mandat pour faire du projet de la piscine la première priorité d’investissement du prochain mandat à l’appui d’un projet réaliste et financé. »

 

Repost 0
Published by pascalbrindeau
commenter cet article
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 14:36

Un conseil municipal riche d'enseignements ce 21 novembre à Vendôme. Deux délibérations me semblent symboliques de l'état actuel de la municipalité et des dérives de la désormais "candidate" Lockhart. Personne n'en doutait, elle confirme d'ailleurs dans la presse que sa décision était prise depuis le printemps. Elle se comporte comme telle depuis des mois tout en utilisant les moyens municipaux pour ce faire. Il a fallu un récent tract haut en couleur où Madame Lockhart parle surtout d'elle et si peu de notre Ville et de ses habitants, pour dissiper tout doute...

En ce 21 novembre, le conseil municipal était l'illustration de la dérive d'une municilaité en fin de course, contestée dans son fonctionnement et sa légitimité jusque dans ses propres rangs.

Tout d'abord la nomination d'un nouvel adjoint après la destitution de Florent Grospart, et ce alors que le précédent conseil municipal comportait  une délibération décidant de ne pas nommer un  nouvel adjoint, délibération qui avait été ajournée d'autorité et sans débat par Madame Lockhart, sans autre forme d'explication. L'explication nous l'avions ce 21 novembre, celui qui n'était pas adjoint mais l'un de ses soutiens les plus expressifs bénéficie ainsi de la générosité des contribuables vendômois. A la soupe Monsieur Callu ! Au plan national, le Front de gauche auquel il appartient n'a de cesse de critiquer et de manifester contre le gouvernement que Madame Lockhart soutient, et à Vendôme Patrick Callu élu "Front de gauche" est le meilleur zélateur d'une politique locale qui décline les errements de François Hollande au plan national. Pour Monsieur Callu, cela s'appelle sans aucun doute la "force des convictions" et "l'engagement citoyen..."

A quelques mois des élections, rien ne justifiait cette nomination d'autant que le désormais nouvel adjoint s'était déjà vu confié les dossiers retirés aux élus santionnés Frédéric Tricot et Florent Grospart, coupables du crime de lèse-majesté : avoir dit tout haut ce que les Vendômois pensent (et pas tout bas) : le bilan de Madame Lockhart est calamiteux.

Autre point illustratif, les décorations de Noël. 63.500 € avaient été voté dans une précédente décision pour des achats permettant - ainsi que nous l'imaginions, d'illuminer les rues commerçantes dont toutes ne le sont pas. 31.000 € minimum sur cette somme le sont en réalité pour l'achat et la mise en place de 3 sapins artificiels devant la facade de l'Hôtel de ville, sous les fenêtres de Madame Lockhart. Ce choix, en dehors de considération des jardiniers de la ville qui auraient eu à coeur de mettre en place et embellir des sapins naturels, certes de taille plus modeste mais d'un effet esthétique plus adapté, est proprement indécent dans la période que nous connaissons. Sans doute est-ce la trace indélébile de son bilan que Madame Lockhart souhaitait ainsi marquer avec ses trois sapins monumentaux....

A suivre ! 

imagesoupe.jpg 

 SAPIN--1-copie-1.JPG

Repost 0
Published by pascalbrindeau
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 13:59

Nous avons décidé de constituer ensemble une liste commune, de large rassemblement pour donner un nouveau souffle à Vendôme et redonner espoir aux Vendômois.

Nous présentons une équipe unie et cohérente, une logique de projet et d’ouverture,  qui correspondent à l’aspiration des Vendômois et à l’histoire de notre ville.

A l’image de Vendôme, nos talents et nos identités sont divers et complémentaires, notre démarche collective est une force que nous souhaitons mettre au service de notre ville et des Vendômois. 

Il n’y a pas de fatalité au déclin de Vendôme.

Nous organiserons une conférence de presse le 6 décembre prochain au cours de laquelle seront présentées les principales orientations politiques que nous porterons dans les mois qui viennent et qui articuleront notre projet municipal. 

Pascal Brindeau (UDI) et Monique Gibotteau (UDI), Jean-Paul Tapia (Vendôme Renouveau) et Benoît Gardrat (UMP).

venA1d.jpg

Repost 0
Published by pascalbrindeau
commenter cet article
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 08:01

Catherine Lockhart et ce qui lui reste de majorité municipale sont -de nouveau- saisis d'une frénésie de pose de panneaux en plexiglace de couleur sur tous les bâtiments en décomposition du quartier Rochambeau. 

Le bâtiment de l'écurie I est désormais tout "habillé" des pieds à la tête. Pourtant, à en croire la municipalité, des travaux devraient commencer prochainement pour accueillir l'agence régionale Ciclic - pour laquelle beaucoup de collectivités locales se sont bousculées pour l'accueillir... (euh non, juste la ville de Vendôme en fait !) - Que deviendront alors les panneaux du patchwork chromatique ? Habilleront-ils d'autres sites en déshérence de la ville, ilôt Gérard Yvon ou quartier de la gare ?

Sur le quartier Rochambeau, Madame Lockhart est tellement soucieuse d'essayer de montrer que quelquechose s'y passe, alors que la seule action de son mandat est une étude à grands frais sans perspectives concrètes de travaux, qu'elle en est même à faire piqueter les murs du bâtiment H (voir la photo). Celui-ci, le plus atteint de tous les bâtiments du quartier, s'est aussi vu affublé des panneaux plexi de couleurs y compris pour cacher les cales de bois destinées à maintenir les ouvertures et éviter que le batiment ne s'affaisse sur sa partie Est.

Derrière ces cache-misère il n'y a rien d'autre que de la communication pré-électorale qui ne trompe personne, mais dont le coût n'est pas neutre. Après les quelque 100.000 € dépensés pour la première vague de plexi, combien pour celle-ci si l'on y ajoute la vague de panneaux quadrichromés annoncant avec tambours et trompettes un réaménagement futur...

Le quartier Rochambeau a besoin d'un programme précis et phasé de réhabilitation autour de quelques idées simples : maintenir voire augmenter la capacité de stationnement (et non pas en supprimer la moitié et mettre l'autre moitié en zone bleue comme la municimalité sortante prévoit de le faire), repenser l'accessibilité du quartier et la circulation automobile en son sein, valoriser les berges du Loir, créer un lien plus fort entre le quartier et le centre-ville.

La réhabilitation du quartier Rochambeau est, au même titre que la réalisation concrète d'un nouveau centre nautique, une des premières priorités d'investissements. Je prendrai prochainement des engagements clairs sur ce point.   

cachemisere.jpg

Repost 0
Published by pascalbrindeau
commenter cet article
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 10:04

Dans cette période de forte incertitude sur l'avenir du groupe Fragor et celui de l'usine de Vendôme, j'exprime avec Monique Gibotteau et le groupe des élus d'opposition notre solidarité avec les salariés et leurs familles. Nous sommes à leurs côtés et l'ensemble des élus et collectivités du territoire, par delà les sensibilités politiques doivent avoir une démarche concertée et unie. C'est le sens de mon action et de celle de mes collègues, à la place qui est la nôtre et avec les moyens qui sont les nôtres . Peu d'informations tangibles circulent aujourd'hui sur la réalité de la situation du groupe et les rumeurs sont préjudiciable à l'image de l'entreprise. Fagor Vendôme, c'est un très bel outil industriel, avec un savoir-faire remarquable, des salariés qui aiment leur entreprise et leur métier. Tel est -de mon point de vue- le message qu'il faut marteler dans cette période.  

visu_vendome.jpg

Repost 0
Published by pascalbrindeau
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pascalbrindeau
  • Le blog de pascalbrindeau
  • : partager mes idées, mon action d'élu local de Vendôme et du Vendômois.
  • Contact

Pour me contacter

BP 80054 - 41102 VENDOME CEDEX 

02 54 89 42 02

pascalbrindeau.depute41@gmail.com

     

Je reçois sur rendez-vous

Recherche

Liens